Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 17:42

Cette année, je pensais bien ne pas avoir de potiron ni butternut. Les premiers sortis n'avaient pas tardé à fondre ou à se détacher. Heureusement, l'arrière-saison a l'air de leur plaire.

Ce joli spécimen a déjà atteint une belle taille et semble destiné à croître encore. Je croise les doigts.

Photo capucine30 redig-web.com

La saga du potager saison 4 (5)
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 15:08
Qui s'y frotte s'y pique !

Qui s'y frotte s'y pique !

Si l'été nous offre de magnifiques chardons bleus, très recherchés pour faire des bouquets secs, septembre rime avec cardères.

La Cardère sauvage (Dipsacus fullonum) fait partie de la famille des Caprifoliaceae. Elle est aussi appelée Cabaret des oiseaux, Cardère à foulon, Bonnetier sauvage ou Chardon à bonnetier.

Jadis, la variété cultivée de cette véritable pelote épineuse servait à carder la laine. d'où son nom.

Photo Capucine30 redig-web.com

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 10:03
Un plumbago en super forme

A côté de celui qui s'est semé en pleine terre, au milieu du cognassier du Japon, mon plumbago en pot a l'air rachitique. En une saison, particulièrement chaude, le "sauvageon" a pris de la hauteur et du volume.

Photo capucine30 redig-web.com

Partager cet article
Repost0
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 04:41
Capricieuses Belles de nuit

Les jolies (et odorantes) Belles de nuit (Mirabilis jalapa) sont-elles faciles à vivre ? Le débat est lancé, du moins entre mon voisin et moi. Comme il admirait les imposants massifs de Belles de nuit, également appelées Merveilles du Pérou, qui poussent allègrement dans ma cour et au milieu de la pelouse, je lui ai fait cadeau d’une poignée de graines. Avec quelques conseils du genre « tu les jettes dans un coin ombragé et tu laisses faire », « ne t’en occupe pas trop, elles pousseront toutes seules. ».

Aussitôt dit aussitôt fait ; hélas, l’année suivante, et celle qui suivit, aucune Belle de nuit ne daigna pointer le bout de sa corolle. Je suis allée faire un tour sur internet pour essayer de comprendre pourquoi ces fleurs qui poussent si bien chez moi refusent obstinément de s’installer chez lui (même terre, même ensoleillement).

La belle est sensée aimer le soleil ou la mi-ombre, mais aussi l’ombre totale. Difficile de trouver plus accommodante. Il est conseillé de la semer à partir de la mi-février jusqu’au mois de mai, pour voir les plantules apparaître 90 jours plus tard. Ça, c’est la théorie. Chez moi, les Belles de nuit se débrouillent seules et se ressèment à l’envi où elles veulent ; ce qui veut dire que les graines passent l’hiver aux intempéries.

J’ai promis à mon voisin d’essayer de repiquer pour lui quelques-uns des jeunes plantes qui poussent actuellement dans la cour.

Capucine30 redig-web.com

Partager cet article
Repost0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 23:00
L'ipomée quamoclit

L'ipomée quamoclit

Depuis plusieurs années, j'associe les ipomées quamoclit cardinalis au citronnier. Celui-ci leur fournit tuteur et ombre, tout en les faisant profiter de son engrais et son arrosage quasi journalier.

Photo capucine30 redigweb.com

Partager cet article
Repost0
17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 19:21
Des fleurs mais point de butternut

Des fleurs mais point de butternut

Je poursuis mon aventure de jardinière seule à la barre du potager. Après trois ans à mes côtés, Louis, fatigué, a choisi de m’abandonner les rênes. Il est quand même passé voir ce que je faisais et il m’a fait plaisir en me disant que je ne me débrouillais pas mal.

2015 ne sera pas l’année des courgettes. Beaucoup de jardiniers du voisinage le disent. Malgré un arrosage régulier, j’ai beaucoup de fleurs et très peu de courgettes ; j’en ai récolté à peine 7 ou 8 depuis juillet. Quant aux butternuts, eux aussi, ils brillent par leur absence. La canicule de juillet a sans doute dissuadé les pollinisateurs de venir faire leur travail.

Après quelques récoltes, j’ai arraché les plants de haricots verts. Finalement, je regrette de ne pas avoir semé une seconde rangée un peu plus tard dans la saison pour en profiter un peu plus longtemps. Dans mon potager, rien ne se perd, ni les mauvaises herbes ni les feuillages arrachés. La bassecour du voisin a apprécié les feuilles et quelques haricots oubliés.

Alors que j’ai renforcé la première rangée de tomates avec un piquet de fer à chaque extrémité, j’ai omis de le faire pour la seconde. Résultat, cette dernière s’est mise à pencher dangereusement. Juste avant le gros orage de jeudi dernier, j’ai pris le temps de planter quelques piquets en renfort, tant bien que mal. Cela a suffi pour limiter les dégâts pendant l’orage mais le lendemain j’ai profité du terrain bien ameubli par la pluie pour y enfoncer plus profondément de solides piquets. Louis prenait le temps pour préparer l’armature sur laquelle reposaient les tuteurs. L’année prochaine, je ne badinerai pas avec cette pratique qui a fait ses preuves.

Mes tomates, surtout les Cœur de bœuf –des vraies – sont excellentes. J’aurai beaucoup de mal à acheter des tomates en magasin quand le potager ne sera plus qu’un souvenir.

J’ai un autre problème, avec les poivrons. Beaucoup présentent un cul marron et commencent à pourrir.

Capucine30 redig-web.com

 

Le poivron a mauvaise mine

Le poivron a mauvaise mine

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 06:11

Découvrir les Cévennes à Saint-Jean-du-Gard. Le musée des vallées cévenoles a ouvert il y a un quart de siècle dans ce bourg qui compte trente-neuf sites d’anciennes filatures. On y découvre l’histoire et les traditions des Cévennes à travers des milliers d’objets qui témoignent de la vie d’antan. Le musée est ouvert tous les jours l’été, de 10 heures à 19 heures.

Possibilité de visite avec audio-guidage en 4 langues. Adultes de 4,50€ à 6 € (selon auto-guidage)
Étudiants, enfants , conventionnés 3,5 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Conservatoire de la fourche à Sauve. Ce village cévenol est réputé pour ses fourches en micocoulier. Des passionnés en ont fait un musée, appelé Conservatoire de la fourche, un lieu de mémoire vivante où se fabriquent toujours des fourches, en bois de micocoulier. Le visiteur y découvre l’histoire de la fourche de Sauve depuis la pousse du micocoulier jusqu'à la cuisson des fourches. Le musée renferme aussi un centre d’interprétation sur la faune et flore de la garrigue. Ouvert tous les jours, de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 heures à 19 heures. Plein tarif : 4 €. Tél 04 66 80 54 46.

Revivre la Préhistoire à Rousson (Gard, Cévennes). L’évolution de l’homme et les origines de la vie sont les deux grands thèmes de ce musée qui présente 78 vitrines de scènes reconstituées avec des personnages et animaux grandeur nature. On y trouve la reconstitution d’un mammouth de 3,60 mètres.

En juillet et août, ouvert tous les jours de 10 heures à 19 heures. tarifs : adulte, 6 € ; enfant de 6 à 14 ans, 4 € ; gratuit en dessous de 6 ans.

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 14:31

Voici quelques idées de sorties pour cette semaine.

ACTUALITE

Découvrir la Camargue au Pont de Gau

Photos-2013 0926#001Au cœur de la Camargue, aux portes des saintes-Maries, le parc ornithologique du Pont de Gau est à la fois un parc zoologique, une réserve ornithologique, un centre de soins…

On y trouve des sentiers qui serpentent au milieu des marais et des étangs, et permettent d’observer les oiseaux sédentaires et des migrateurs.

Le promeneur a à sa disposition 6 km de sentiers balisés. Au fil de la balade, tours et cabanes permettent de très bonnes observations, sans effaroucher les oiseaux. A condition de garder le silence.

PETITS MARCHES

La Grand-Combe. Le mercredi et le samedi matin sur les place de Bouzac et alentours.

Saint-Geniès-de-Malgoirès. Tous les samedis matin, un petit marché s’installe sur les boulevards. C'est l’occasion de découvrir les produits du terroir local et de rencontrer les artisans. On y trouve des fruits et des légumes, du pain bio, des pâtes fraîches, des œufs bio, du miel… Il y a aussi des artisans qui proposent bijoux et vêtements.

Saint-Jean-du-Gard. Le mardi, sous la halle et dans les rues du village. Marché alimentaire. Artisans durant la saison estivale.

Sommières. Tous les samedis, marché de producteurs, sur la place du marché. On y trouve uniquement des produits alimentaires.

Uzès. Le samedi matin, sur les boulevards et les places du centre-ville.

 

DECOUVRIR DES JARDINS REMARQUABLES

Les jardins de la fontaine à Nîmes (Gard)

Les jardins de la Fontaine sont un véritable enchantement pour les yeux. En bas, une vaste esplanade plantée de grands arbres, où il fait bon pique-niquer sur les pelouses. Et le réseau de canaux.

A ne pas manquer, le petit jardin qui jouxte les restes du temple de Diane (au fond à gauche).

Ensuite, une grande volée d'escaliers à balustres mène dans les étages supérieurs et jusqu'à la tour Magne, qui domine la ville. L'entrée du jardin est gratuite mais la visite de la tour coûte 2 €.

 

CHINER LE WEEK-END

Anduze (Gard, Cévennes). Une brocante s'installe tous les dimanches matin sur le parking de Super u, au bord du Gardon, de 6 à 13 heures.

Beaucaire. Tous les mercredis de 7 à 13 heures sur le parking des arènes et le champ de foire.

La Grand-Combe.Tous les dimanches de 7 à 13 heures, brocante d'outillages, pièces mécaniques et automobiles d'occasion.

Saint-Ambroix. Tous les samedis matin de 8 à 13 heures sur la place de l'Esplanade.

Sommières. Tous les samedis de 7 heures à 13 h 30 sur l'esplanade.

Saint-Christol-lez-Alès (Gard, Cévennes). Tous les samedis, de 8 à 13 heures, sur la place du Millénaire.

Uzès. Le dimanche matin.

Cette liste n'est pas exhaustive.

 

Si vous désirez recevoir cette sélection de sorties, laissez un message dans la rubrique commentaires de cet article.

 

Semaine 29, du 13 au 19 juillet 2015

Capucine 30 reidg-web.com

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 16:58
La saga du potager saison 4 (3)

Le temps de la récolte des haricots verts n'est plus très loin. Depuis quelques jours déjà, les fleurs ont fait leur apparition. Je me souviens des belles cueillettes de l'année dernière et je me régale déjà en pensée.

Sur les étals des marchands, les haricots verts se vendent environ 6 euros le kilo. A condition de ne pas être sous un label bio car dans ce cas là, cela atteint des sommets.

A part un peu d'engrais, les miens n'ont pas vu un traitement de près. Finalement, ils sont presque bio.

Photo Capucine30 redig-web.com

Partager cet article
Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 18:16
La saga du potager saison 4 (2)

Les pieds de tomates – cœur de bœuf et autres variétés- ont bien grandi. J’ai dû les attacher une seconde fois. J’ai déjà quelques petites tomates fort prometteuses. Les petits poivrons ne sont pas en reste.

Mes haricots verts ne sont pas encore en fleurs mais cela ne devrait pas tarder.

Je suis fière de mes jeunes salades – frisées et feuilles de chêne – qui se développent bien. Quand on n’a pas besoin de beaucoup de salades, la solution d’acheter de jeunes plants (20 centimes pièce) me semble idéale. Cela évite de se retrouver à la tête d’un parc de plusieurs dizaines de salades qui arrivent toutes à maturité en même temps.

Les plants d’aubergines – toutes variétés confondues – grandissent, talonnés de près par les petits cèleris feuilles.

Suivant les conseils d’un ami jardinier, j’arrose le matin. Pas toujours de bonne heure je le confesse car il y a aussi la balade du husky à assurer à la fraîche.

Photos Capucine 30 redig-web.com

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de capucine30
  • : J'ai un petit jardin dans le Gard. J'y cultive fleurs et arbustes. Et un potager où je trouve mon bonheur entre tomates et herbes aromatiques. Je vous raconte leur vie au jour le jour, avec mes reussites mais aussi mes echecs. Je vous montre les photos de mes plantes preferees. Je vous fais part de mes trouvailles : lectures, bons plans, idées de balades. Dans le Gard ou ailleurs. Photos capucine30 Retrouvez  les nouvelles de mes jardins et les actualités du monde végétal sur la page Facebook Jardin en liberté 30
  • Contact

Recherche