Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 20:08

DSCN4201-001.jpgIl y a quelques semaines que je n'avais pas vu le gecko. Surprise ce matin en ouvrant les volets : soudain, le petit animal à l'allure préhistorique tombe sur l'appui de fenêtre, comme surgi de nulle part. En fait, il avait dû se caler au dessus du battant du volet, bien à l'abri. Il me semble plus grands que lors de notre dernière rencontre.

C'est parti pour la partie de cache cache de la belle saison. A chaque fois qu'il le pourra, il se faufilera dans la maison à la faveur d'une fenêtre ouverte. Et il jouera les décorations murales, au gré de sa fantaisie.

Cela fait déjà quelques années que des geckos se hasardent dans la maison.

Photo Capucine30.

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Photos
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 23:00

trefle.jpgDe la famille des fabacées, trifolium alpinum porte mal son nom puisqu’il ne pousse pas que dans les Alpes. En fait, seules les feuilles font vaguement penser à un trèfle.

Doté de très longues racines, c’est un grand colonisateur. Attention, si vous êtes tenté de l’introduire dans votre jardin.

Photo Capucine30

 

 

 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Photos
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 23:00

DSCN4057-001.jpgLe Liseron de Biscaye, convulvus cantabrica, appartient à la famille des convolvulacées.

A l’inverse du liseron des camps et des haies, ce liseron-là ne grimpe pas. Ses feuilles sont étroites et très velues sur les deux faces. On commence à le rencontrer au bord des fossés.

Photo capucine30

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Photos
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 18:42

Le dernier épisode du feuilleton "gaz de schiste" est tout frais : aujourd'hui, les députés ont voté l'interdiction de la fracturation hydraulique, une technique qui permet de récupérer le très convoité gaz de schiste. Mais au prix de dommages irréparables pour l'environnement. Cette info, je l'ai lue sur le site du journal L'expansion.

Cette nouvelle pourrait permettre de se réjouir et de se dire que la mobilisation a payé. Hélas, le journal poursuit en rappelant que "d'autres méthodes sont envisageables".

Cette proposition de loi émanant du groupe des députés UMP a été adoptée par 287 voix contre 186. Le PS, qui aurait approuvé le texte  en commission, a finalement voté contre, estimant que le projet ne va pas assez loin.

Voilà qui ne va assurément pas mettre fin au mouvement de protestation. Dans les réunions contre le gaz de schiste prévues cette semaine, on en discutera sans doute très longuement.

REUNIONS

A Saint-Sébastien-d'Aigrefeuille (Gard, Cévennes). Organisée par le collectif “Non au gaz de schiste” et par la municipalité, une réunion d’information aura lieu vendredi 13 maià 20 h 30, au foyer des Druilles. Au programme, la projection du film documentaire américain" Gazland" et d’un diaporama, en présence d’Eva Marion, géologue. Cette commune se trouve dans le périmètre retenu pour une éventuelle exploitation des gaz de schiste. 

A Aujargues (Gard). Le Collectif anti-gaz de schiste organise une réunion d’information à Aujargues, au foyer communal, le 24 maià 19 heures. La projection du film Gazland sera suivie d’un débat.

 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Actualité
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 23:00

fougere.jpgFougère aigle, fougère dorée, capillaire, scolopendre, la famille est grande.

Dans les bois des Lens, la fougère aigle dresse actuellement ses grandes crosses facilement reconnaissables dans certains sous-bois. Au revers de ses feuilles très découpées, on trouvera ensuite des amas de spores qui assureront sa reproduction.

La scolopendre, plus petite, possède des feuilles en forme de langue.

Photo Capucine30

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Plante de garrigue
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 08:09

Voici quelques-uns des sujets qui vous ont amenés sur ce blog la semaine dernière.

 

sedum.jpgVous vous êtes intéressés aux sedums. Ces membres de la famille des plantes grasses sont des faciles à vivre. On les trouve un peu partout. Même dans la nature où elles prolifèrent;

dans les jardins, on trouve surtout sedum spectrabile qui offre à la belle saison ses bouquets de petites fleurs roses. Ses tiges sont faciles à bouturer dans l'eau, ce qui permet de réaliser d'autres potées qui feront le bonheur des amis.

 

joubarbe.jpgAutre sujet de curiosité, les joubarbes, elles aussi faciles à vivre. Les joubarbes (de jovibarba, barbe de Jupiter) appartiennent à la famille des Crassulacées.leur instinct de survie leur a appris à) incliner légèrement leurs rosettes pour éviter que l'eau n'y stagne et provoque ainsi leur pourrissement. Astucieux, non ?

 

"Comment se forment les graines de cerisier ? "demande l'un d'entre vous. Dans le cas des fruits, les graines sont les noyaux. Il est possible de les semer et d'obtenir de petits cerisiers. J'en ai eu un il y a une trentaine d'années ; il m'a donné une bonne poignée de cerises chaque année. Et en plus, elles étaient très bonnes. Cultivé en pot, il a hélas été victime d'un coup de gelée. J'ai semé cette année quelques noyaux de variétés bien sucrées. Il ne reste plus qu'à attendre que la nature fasse son oeuvre. Je connais un coin de garrigue où poussent de nombreux petits cerisiers, issus des noyaux des cerises chapardées par une poignée de gamins délurés dans un vieux verger tout proche.

Chaque semaine, le lundi, je vous propose quelques dictons relatifs au jardin. Ils ne sont pas toujours faciles à déchiffrer. On ne sait toujours pas ce que le coucou fait dans l'épinard. peut-être le saura-ton un jour.

Les bégonias, qu'ils soient bambou ou nénuphar, ont toujours la cote.

souche.jpg

 

 

Comment cacher une souche ? Restant avec une grosse souche après l'abatage d'un tilleul qui menaçait les fondations dont il n'était qu'à un mètre, j'ai installé tout autour des pieds de roses trémières, et des belles de nuit qui trouveront leur place au fur et à mesure que les hampes des roses grandiront et se dégarniront du pied.

Et j'ai posé une grosse coupe qui me sert un peu de nurserie pour diverses plantes. les iris un peu malmenés par le chien y ont trouvé refuge.

Et quelques semis faits par les oiseaux. résultat : on ne voit plus ce vilain moignon.

Un seul problème : au bout de huit ans, la souche commence à se désagréger.

 

 

 

 

 

Je rappelle que la chasse est finie et que l'ouverture, hors sanglier, n'aura lieu qu'en septembre.

 

begonia-tigre.jpg

 

La plante "à tige rouge feuillage tacheté" que recherchait un visiteur pourrait bien être le bégonia tigre (voir article qui lui est consacré sur ce blog). 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Au jour le jour
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 23:48

ciste-blanc-a-feuille-de-peuplier.jpg 

On ne peut dissocier région méditerranéenne et cistes. Cistes blancs ou cistes roses, ils font partie du paysage de la garrigue.

Dans la famille cistus (cistacées), il y a le ciste blanc. L'un aux feuilles très allongées, poisseuses et l'autre à feuilles rondes, tous deux  d'un vert beaucoup plus foncé. Au milieu des pétales blancs, un coeur jaune. Celui à feuilles larges est dit ciste à feuilles de peuplier (photo ci- dessus) car ses feuilles ressemblent à celles du grand arbre.

 

 

ciste-a-feuille-de-laurier.jpg

 

 

 

Celui aux feuilles allongées, étroites, est dit ciste à feuilles de laurier. Il est moins répandu qu e les deux autres.

Son cousin le ciste à gomme présente une tache brune à la base des pétales, des feuilles encore plus étroites et plus visqueuses.

On a parfois du mal à distinguer les deux espèces.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a aussi le ciste rose (photo ci-dessous). J'aime ses fleur qui semblent être en papier crépon. Il arbore des feuilles persistantes d'un beau vert clair, presque amande. Des feuilles légèrement duveteuses, ce qui lui vaut le surnom de ciste blanchâtre ou ciste cotonneux. il est aussi connu localement sous les noms de mugan, massugué ou messoga. Il aime le soleil, ce qui l'empêche de pousser plus au Nord.

Les fleurs des cistes éphémères, elles ne durent en général qu'une seule journée. Mais elles se renouvellent si vite qu'on ne s'en aperçoit guère.

Les trois variétés s'acclimatent très bien dans les jardins. Ils ne sont exigeants ni sur la terre ni sur l'eau. Pas de taille, pas d'engrais. En un mot, ils se débrouillent très bien tout seuls. D'ailleurs, a-t-on jamais vu un jardinier dans la garrigue ?

 ciste-rose2.jpg

Photos Capucine30 DLWeb

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Plante de garrigue
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 23:00

Voici, comme chaque semaine, les dictons relatifs au jardin. Fruits d'une longue observation de nos anciens, ils ont toujours une base de réalité et une bonne dose de bon sens. Même s'ils sont parfois un peu obscurs !

Pour résumer la semaine, il y a, comme souvent, tout et son contraire.

Cette semaine nous confronte aux terribles et redoutés "saints de glace" : Saint Mamert, saint Pancrace, saint Servais. Le dicton de vendredi prétend qu'avant la saint servais, point d'été. Il doit certainement y avoir des exceptions car les températures que nous enregistrons depuis plusieurs semaines, tant au Sud qu'au Nord (une fois n'est pas coutume) ne sont pas vraiment de saison. On n'ose pas imaginer que le mercure puisse monter encore plus haut pour l'instant.

Mardi 10 mai : saint Antonin

C'est à la Saint-Antonin que vend son vin le malin.

Mercredi 11 mai : saint Mamert

Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace.

Jeudi 12 mai : saints Pancrace et Denis

Saint Pancrace, Servais et Boniface apportent souvent la glace ("Saints de Glace").

Vendredi 13 mai : saint Servais

Avant Saint-Servais, point d'été, après Saint-Servais, plus de gelée.

Samedi 14 mai : saint Matthias

Saint Mathias casse la glace, mais s'il n'en trouve pas il faut bien qu'il en fasse.

Dimanche 15 mai : sainte Denise

A la Saint Denise s'arrête la bise.

 

Ma source : www.nominis.cef.fr 


LES SAINTS DE GLACE

"Pancrace servait ma mère." Avec cette phrase bizarre, mon père avait trouvé le moyen infaillible de se rappeler les noms des terribles "saints de glace" qui terrifient les jardiniers. Trois épouvantails qui n'annoncent rien de bon et dont le nom donne aux semis l'envie de rester bien au chaud sous la terre.

Ces trois terreurs s'appellent Saint Mamert, saint Pancrace, saint Servais, fêtés les 11, 12 et 13 mai. D’après les croyances populaires d’Europe du nord, ils sont ainsi implorés par les agriculteurs pour éviter l’effet sur les plantations d'une baisse de la température qui s’observe à cette période. Une fois cette période passée, le gel ne serait plus à craindre.

Dans le Gard,  les vieux jardiniers préfèrent parler des "Cavaliers" : saint Georges (23 avril), saint Marc (25 avril), saint Eutrope (30 avril), saint Croix (3 mai) et saint Jean Porte Latine(6 mai). Leurs noms sont des diminutifs en langue d’oc : Jorget, Marquet, Tropet, Crozet et Joanet.


 

 

 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Adages populaires
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 16:41

pissenlit

 

Le pissenlit, appelé aussi pissolié, dent de lion, est un membre de la famille des asteraceae. Il nous est familier avec sa fleur jaune très reconnaissable et son lait qui coule de sa tige quand on la coupe. La fleur laissera ensuite la place à une boule ultra légère qui s'envolera au moindre souffle. 

Au printemps, les amateurs en font la cueillette pour la déguster en salade. Certains apprécient aussi ses fleurs et ses boutons qu'ils font confire dans du vinaigre.

Le pissenlit (taraxacum officinale) est depuis longtemps connu pour ses vertus diurétiques.

 

Photos Capucine30 DLWeb

 

 pissenlit-fleurs-2.jpg 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Plante des champs
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 07:13

panorama roses

Le mois de mai est par excellence le mois des roses. Même si on en trouve déjà dans la seconde quinzaine d'avril, en fonction de la météo et de l'emplacement du rosier.

Rosiers couvre-sol, rosiers tiges ou rosiers grimpants, tous rivalisent actuellement pour offrir leur plus belle floraison. La première floraison est toujours la plus belle, avec des fleurs plus grosses. Sans doute parce que le printemps leur convient mieux. Il ne fait pas encore trop chaud, tous les insectes prédateurs ne sont pas encore réveillés et la pluviométrie est encore suffisante. Et puis, après un long endormissement, la plante est pleine de réserves.

Sur ce panorama, il y a le magnifique grimpant Eric Tabarly (rouge).   Le blanc, c'est en fait le reste d'un vieux rosier dont il ne reste plus que le porte-greffe. Au début, j'étais mécontente de ne pas arriver à extirper les racines d'un rosier mort mais j'ai vite été séduite par ces fleurs blanches, simples, qui rappellent les antiques rosiers anciens. Je ne connais pas le nom de celui qui donne chaque année les grosses fleurs roses, il a été planté par les premiers propriétaires. Le dernier est le vigoureux couvre-sol qui porte bien son nom, Fairy.

Photomontage Capucine30

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Au jour le jour
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de capucine30
  • Le blog de capucine30
  • : Je possède un petit jardin dans le Gard où je cultive fleurs et arbustes. Et un potager où je m'éclate entre tomates et herbes aromatiques. Je vous raconte leur vie au jour le jour, avec mes réussites mais aussi mes échecs. Je vous montre les photos de mes endroits préférés. Je vous fais part de mes trouvailles : lectures, bons plans, idées de balades. Dans le Gard ou ailleurs.
  • Contact

Recherche