Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 15:35
Jusqu'au montera le plumbago ?

Jusqu'au montera le plumbago ?

Dans mon jardin, il y a deux plumbagos du Cap. L'un en pot, de petite taille, parce mon husky l'a un peu malmené quand il était bébé. L'autre énorme, en pleine terre.

Ce géant est en fait un semis spontané issu des fleurs du premier. Je vous l'avais montré l'année dernière ; il avait déjà une bonne taille. Mais en 2016, il est littéralement atteint de gigantisme.

Il dépasse les deux mètres de hauteur. Si vous vous demandez si le plumbago est gélif, je suis tentée de vous répondre "non". En effet, s'il est un peu protégé par le pommier du Japon au milieu duquel il s'est installé, il ne bénéficie d'aucun dispositif hivernal particulier.

A la différence de son voisin le citronnier.

Photo Capucine30, redig-web.com

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Photos
commenter cet article
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 15:27
Courgettes en fleurs. ©redig-web.com

Courgettes en fleurs. ©redig-web.com

Alors que certains dégustent leurs courgettes, haricots verts et autres bons légumes de leur potager, j’attends encore mes premières courgettes. Cette année, j’ai fait mes plantations un peu tard, vers la mi-mai, et Dame nature me le fait payer.

Mes tomates Cœur de bœuf, poivrons, aubergines, cèleris et blettes poussent mais leur production se fait attendre. Les courgettes sont en fleurs mais, pour l’instant, pas le moindre petit légume en vue. Au jardin, surtout au potager, il faut faire preuve de patience, c’est bien connu.

Petits poivrons et petites aubergines grandissent mais la ratatouille est encore loin.

J’ai donc dû me contenter de mes salades. Des dix spécimens (variété feuilles de chêne) repiqués en mai, il n’en reste qu’un. Mais je suis un peu déçue par la production de cette année. J’ai trouvé mes salades un peu coriaces. Je crois que l’année prochaine, je choisirai des sucrines.

Heureusement, il y a les tomates cerise qui me font passer le temps lors de l’arrosage du soir. C’est un avant-goût de mes futures récoltes.

Côté haricots verts, c’est la Bérézina. J’ai fait un semis en ligne, un grain tous les dix centimètres environ, espérant que tous germeraient. Funeste (voire stupide) erreur : seules quelques plantules sont sorties de terre. Je viens de refaire un second semis, en poquets de plusieurs grains cette fois, pour essayer de regarnir les lignes.

Ce matin, j’ai fait une grosse opération désherbage, grandement facilitée par les pluies diluviennes tombées ces derniers jours. Liserons et pourpiers ont fait les délices des poules du voisin.

Photos capucine30 redig-web.com

 

Tomates Coeur de boeuf.

Tomates Coeur de boeuf.

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience
commenter cet article
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 08:27

Voici, comme chaque semaine, les dictons relatifs au jardin et à la nature. Fruits d'une longue observation de nos anciens, ils ont toujours une base de réalité et une dose de bon sens. Même s'ils sont parfois un peu obscurs.

Tout d’abord quelques dictons généralistes :

- Juillet ne s'est jamais passé sans voir du blé nouveau sassé (mis en sac).

- Juillet, orage de nuit, peu de mal, mais que de bruit!

- De juillet la chaleur fait de septembre la valeur.

Cette semaine, beaucoup de dictons nous parlent de noix qui, si elles échappent à la pluie, seront bientôt bonnes à déguster. C'est toujours le temps des moissons.

Samedi, le jardinier consciencieux fera ses derniers semis de laitue en pleine terre au potager.

Mercredi 20 juillet : sainte Marguerite

S'il pleut à la Sainte-Marguerite, les noix seront rentrées bien vite.

Jeudi 21 juillet : saint Victor

Entre Saint-Victor et Saint-Roch (16 août), des orages, les grands chocs.

A Saint-Victor le moissonneur ne dort.

S'il pleut à la Saint-Victor, la récolte n'est pas d'or.

Vendredi 22 juillet : sainte Marie-Madeleine

A la Sainte-Madeleine, il pleut souvent, car elle vit son maître en pleurant.

A la sainte-Madeleine les noix sont pleines, à la Saint-Laurent mets le couteau dedans.

Samedi 23 juillet : saint Apollinaire

A Saint-Apollinaire, dernières semailles de laitue en pleine terre.

Dimanche 24 juillet : sainte Christine

A la Sainte-Christine, mûrit l'aubépine.

A la sainte-Christine, coupe le blé, plie l'échine.

Semaine du 18 au 24 juillet 2016

Capucine30 redig-web.com

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Adages populaires
commenter cet article
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 03:17
La badasse. ©redig-web.com

La badasse. ©redig-web.com

Appartenant à la famille des fabacées, Dorycnium pentaphyllum, la badasse, est un petit arbrisseau emblématique des garrigues de la zone méditerranéenne.

La plante est aussi appelée dorycnie à cinq feuilles. Elle fleurit d’avril à juillet. Ses fleurs blanches groupées lui ont fait donner le surnom de « blanquet ».

Ses feuilles étroites et poilues mêlées à ses petites fleurs blanches lui donnent l’allure d’un coussin moelleux. Cette plante méditerranéenne très mellifère attire de nombreux insectes pollinisateurs, en particulier les abeilles. De nombreux papillons de nuit en raffolent.

Photo Capucine30 redig-web.com

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Plante de garrigue
commenter cet article
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 23:14

Voici, comme chaque semaine, les dictons relatifs au jardin et à la nature. Fruits d'une longue observation de nos anciens, ils ont toujours une base de réalité et une dose de bon sens. Même s'ils sont parfois un peu obscurs.

Tout d’abord quelques dictons généralistes :

- Qui dort en juillet jusqu'au soleil levant, mourra pauvre finalement.

- De juillet chaud vient un automne, pendant lequel souvent il tonne.

Cette semaine, les dictons nous parlent de chaleur qui grille tout. C’est pourquoi l’un des dictons de samedi conseille d’avoir une chèvre plutôt qu’une vache car la bête se contente d’une herbe plus pauvre.

Lundi 11 juillet : saint Benoît, saint Savin

Pour Saint Benoît le coucou chante aux bons endroits. Si pour Notre Dame il n'a pas chanté, il est tué ou bâillonné.

Rosée du jour de Saint-Savin est, dit-on, rosée de vin.

Mercredi 13 juillet : saint Henri

A Saint-Henri suée, mauvaise moissonnée.

Vendredi 15 juillet : saint Jacques

Si la Saint Jacques est serein, l'hiver sera dur et chagrin.

Samedi 16 juillet : Notre-Dame du mont Carmel

Mieux vaut chèvre que vache à lait, quand la bonne Dame de Carmel est arrivée.

Dimanche 17 juillet : saint Alexis

A saint-Alexis, foin occis.

Semaine du 11 au 17 juillet 2016

Capucine30 redig-web.com

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Adages populaires
commenter cet article
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 07:44
La bambouseraie de Générargues offre fraîcheur et dépaysement. ©redig-web.com

La bambouseraie de Générargues offre fraîcheur et dépaysement. ©redig-web.com

Le département du Gard recèle de nombreux jardins, publics ou privés. En cette période de températures extrêmes, ils constituent des havres de paix. parmi mes préférés, la célèbre bambouseraie de Générargues, non loin d'Anduze.

Générargues

Sur 12 hectares, la bambouseraie offre au visiteur l'occasion de se promener dans une véritable forêt de bambous. La Bambouseraie est ouverte du 1er mars au 15 novembre - 7 jours sur en journée continue, même les jours fériés. A la sortie du parc, un grand espace est réservé à la vente de plantes en pots : bambous, érables, plantes à fleurs... On voudrait les emporter toutes chez soi. Du 21 mars au 30 septembre, ce petit paradis exotique est ouvert de 9h 30 à 19 heures ; du 1er octobre au 1er novembre, de 9 h 30 à 18 heures ; du 2 novembre au 15 novembre, de 9 h 30 à 17 heures. Tarifs : adultes : 8,60 € ; enfants (moins de 12 ans) : 5,10 €. Attention, si vous ressortez, il ne vous sera plus possible de retourner dans le parc. Un conseil, arrivez vers 9 h 30, avant la grande foule, et offrez-vous un grand bol de nature jusqu’à 13 heures. Les chiens sont acceptés en laisse. Pas de pique-nique à l’intérieur du parc mais un snack fonctionne du 18 juin au 31 août.

Nîmes

Les jardins de la Fontaine sont un véritable enchantement pour les yeux. En bas, une vaste esplanade plantée de grands arbres, où il fait bon pique-niquer sur les pelouses. Et le réseau de canaux. A ne pas manquer, le petit jardin qui jouxte les restes du temple de Diane (au fond à gauche).

Ensuite, une grande volée d'escaliers à balustres mène dans les étages supérieurs et jusqu'à la tour Magne, qui domine la ville. l'entrée du jardin est gratuite mais la visite de la tour coûte 2 €.

Rousson
Les amoureux de la nature et des jardins, les naturalistes amateurs et les promeneurs curieux trouveront dans ce lieu de quoi s’extasier : le week-end de 15 à 18 heures, et en semaine, de 10 à 12 heures et de 15 à 18 heures. Les visites se font sur un parcours d'1 km à travers des espaces aménagés (jardin botanique, potager médiéval, jardins de simples, verger mémoire…) où l'on découvre la flore des basses Cévennes. Il y a un "verger mémoire" composé d'oliviers, de mûriers et de cépages de collection, un jardin botanique, un jardin médiéval et un jardin de plantes aromatiques… le tout autour d'une source, et entouré de magnifiques chênes.

Deux formules sont proposées : visite libre (4 € par personne et 2 € par enfant de 2 à 16 ans) ou visite guidée sur réservation (6 € par personne pour 5 à 10 personnes et 5 € par personne pour plus de 10 personnes).

Uzès

Le jardin médiéval se niche dans l'impasse Port Royal. Il est ouvert en semaine de 14 à 18 heures, le week-end, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 à 18 heures. Au pied des tours du Roi et de l’Evêque, c’est un herbier géant .A voir également, des expositions, des manifestations culturelles et artistiques. Contact au 04 66 22 38 21.

Entrée : 4 €, Tarif réduit : 2 €, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Le prix comprend la visite du jardin botanique et des expositions.

Mialet

L’arboretum de bonsaïs shizen-do est situé sur la RD 50, à 500 mètres du pont des Abarines. Visite tous les jours jusqu’au 1er novembre.

Tarif: 6 € et 3 € (moins de 16 ans). Renseignements au 09 64 47 22 78.

Les Jardins de la Fontaine, à Nîmes. ©redig-web.com

Les Jardins de la Fontaine, à Nîmes. ©redig-web.com

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Au delà des murs
commenter cet article
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 23:45

Voici, comme chaque semaine, les dictons relatifs au jardin et à la nature. Fruits d'une longue observation de nos anciens, ils ont toujours une base de réalité et une dose de bon sens. Même s'ils sont parfois un peu obscurs.

Tout d’abord quelques dictons généralistes :

- Chaud juillet sur frais juin, peu de blé mais bon vin.

- Ciel de juillet rouge au matin, est un pluvieux voisin.

- Juillet c'est le mois des moissons, on met la faux au sillon.

- Petite pluie de juillet ensoleillé, emplit caves et greniers.

Cette semaine, les dictons nous parlent de moissons. Dans le Gard, celles-ci battent leur plein et les champs se remplissent de grosses balles de paille.

Le jardinier est invité à arracher l’ail et à planter le chou.

Lundi 4 juillet : sainte Berthe

Pour la Sainte-Berthe, moisson ouverte.

Pour la sainte-Berthe se cueille l'amande verte ; si elle n'est pleine que de lait il faut laisser mûrir le blé.

Mardi 5 juillet : sainte Zoé

A Sainte-Zoé, jeunes oés (oies).

Jeudi 7 juillet : saint Raoul

Quand à Saint-Raoul, le soleil brille, c'est le moissonneur qui grille.

Vendredi 8 juillet : saint Thiébaut

A la saint-Thiébaut sème tes raves, arrache tes aulx.

Samedi 9 juillet : sainte Procule

Avec Sainte-Procule, arrive la canicule.

Semaine du 4 au 10 juillet 2016

Capucine30 redig-web.com

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Adages populaires
commenter cet article
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 15:36
La garance aime se cacher au pied d'autres plantes. ©redig-web.com

La garance aime se cacher au pied d'autres plantes. ©redig-web.com

La garance des teinturiers, ou garance rouge, Rubia tinctorum, est une plante vivace qui appartient à la famille des Rubiaceae. Elle fut longtemps cultivée pour la production d'une teinture rouge extraite de ses rhizomes. Les uniformes de l'armée française l'employaient abondamment jusqu'à la Première Guerre mondiale. Cette teinture naturelle a été remplacée par des colorants synthétiques.

Ses tiges, rampantes ou grimpantes, peuvent mesurer jusqu’à plus d'un mètre de longueur. Ses feuilles sont munies de petits aiguillons sur la nervure principale et sur les bords. Attention si vous essayez de l’arracher à mains nues. Ce n’est pas une arme de défense mais un moyen de s’accrocher aux autres plantes. Si vous coupez une tige, vous découvrirez qu’elle est section carrée, contrairement à beaucoup de végétaux qui ont une section ronde.

Au début de l’été, de petites fleurs jaunes apparaissent. Elles donneront naissance à de petits fruits noirs. (Source : Wikipédia et revues spécialisées).

Depuis des années, des pieds de garance ont élu domicile entre les tiges d’un corète du japon et d’un vieux rosier. Et aucun d’eux ne semble en souffrir.

Fidèle à l’esprit du jardin, « jardin en liberté », je laisse tout ce petit monde vivre sa vie.

Photo Capucine30, redig-web.com

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Plante des champs
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 20:38

Voici, comme chaque semaine, les dictons relatifs au jardin et à la nature. Fruits d'une longue observation de nos anciens, ils ont toujours une base de réalité et une dose de bon sens. Même s'ils sont parfois un peu obscurs.

Tout d’abord quelques dictons généralistes :

- En juin trop de pluie, et le jardinier s'ennuie.

- Labour d'été vaut fumier.

- Qui en juin se porte bien, au temps chaud ne craindra rien.

Cette semaine, les dictons nous vantent les bienfaits des pluies d’orage pour le vigneron. Ils nous parlent aussi du beau temps qui remplira nos silos de blé.

Et, samedi, les jardiniers n’oublieront pas de fumer la terre.

Lundi 20 juin : saint Silvère

Pluie d'orage à la Saint-Silvère, c'est beaucoup de vin dans le verre.

Mercredi 22 juin : saint Alban

A la Saint-Alban on peut poser ses vêtements.

Vendredi 24 juin : saint Jean-Baptiste

Si Saint-Jean manque sa ventée, celle de saint-Pierre ne sera pas volée.

Samedi 25 juin : saint Guillaume, saint Prosper

S'il fait beau à la Saint-Guillaume, auras du blé plus que de chaume.

Le jour de la saint-Prosper, n'oublie pas de fumer la terre.

Semaine du 20 au 26 juin 2016

Capucine30 redig-web.com

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Adages populaires
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 20:27
Les baies encore vertes d'Osyris alba. ©redig-web.com

Les baies encore vertes d'Osyris alba. ©redig-web.com

Osyris alba, appelée aussi « Rouvet blanc » même si elle n’est pas blanche, est une plante caractéristique de la zone méditerranéenne. Elle appartient à la famille des Santalacées.

Avant sa floraison, et même pendant celle-ci, Osyris n’attire pas l’attention. C’est quand ses baies apparaissent, d’abord vertes, puis dans des nuances de rouge et d’orange, que la plante est intéressante. Ses tiges rappelant un peu celles du genêt ont parfois servi à confectionner des balais. Osyris a aussi une certaine ressemblance avec le jasmin.

Attention, ses baies sont réputées toxiques mais ce n’est pas prouvé. Dans le doute, contentez-vous d’en faire des bouquets qui décoreront la maison au moment des fêtes de fin d’année.

Ce sous-arbrisseau peut mesurer de 40 cm à 1,5 mètre. Il y a des pieds mâles et des pieds femelles. Au moment de la floraison, de mai à juillet, ses tiges vertes dressées se parent de petites fleurs jaunes. Les fruits arrivent à maturité en août-septembre.

Osyris alba aime les terrains broussailleux et secs. On le rencontre abondamment dans le Midi, jusqu’en Corse, et même en Charente maritime.

Photos Capucine30 redig-web.com

Arrivées à maturité, les baies d'Osyris deviennent rouges. ©redig-web.com

Arrivées à maturité, les baies d'Osyris deviennent rouges. ©redig-web.com

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Plante de garrigue
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de capucine30
  • Le blog de capucine30
  • : Je possède un petit jardin dans le Gard où je cultive fleurs et arbustes. Et un potager où je m'éclate entre tomates et herbes aromatiques. Je vous raconte leur vie au jour le jour, avec mes réussites mais aussi mes échecs. Je vous montre les photos de mes endroits préférés. Je vous fais part de mes trouvailles : lectures, bons plans, idées de balades. Dans le Gard ou ailleurs.
  • Contact

Recherche