Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

nullSavez vous que les bambous font  partie de la même famille que l’herbe de votre pelouse ? Étonnant mais vrai. Ils appartiennent à la famille des graminées. Et comme dans toute famille, il y a des petits et des grands. Des très grands même en ce qui concerne les bambous puisque certains dépassent les 20 mètres de hauteur.

En quelques années, le bambou est devenu à la mode ; les architectes en ont parfois fait l’élément central de leur décor. Les particuliers l’ont adopté dans leurs jardins, pour garnir un coin, faire un brise-vent ou un écran végétal. Les espèces dites naines sont d’excellents couvre-sol et n’ont pas leur pareil pour habiller un talus disgracieux.

Originaire du Japon, arundinariava de 40 centimètres à plusieurs mètres. On lui reproche généralement de coloniser l’espace avec son système de rhizomes traçant. Mais certaines variétés poussent en touffe et ne prennent que peu de place. De toute façon, il est très facile de limiter l'extension des bambous. Il suffit de les cerner avec des plaques de PVC par exemple. On peut aussi les enlever avec une bêche. Les tiges, creuses, sont appelées chaumes. Au niveau de chaque nœud, il y a une cloison. Elles peuvent être utilisées pour faire des tuteurs très esthétique, des claustras… Les tiges présentent de multiples couleurs : vert, jaune, bicolore (jaune et noir), voire noir.

Dans le Gard, nous avons la chance d’avoir la bambouseraie de Générargues, près d’Anduze, qui offre une balade magnifique au milieu de milliers de bambous de toutes variétés. Certaines sont proposées à la vente. J’y ai acheté il y a une quinzaine d’année un pot de arundinaria viridistria que j’ai replanté au jardin. J’ai aujourd’hui une véritable forêt de plusieurs mètres carrés, dans laquelle je prélève régulièrement des morceaux de souche que j’implante dans un autre coin. J’en ai même installés dans une grande poterie, pour la véranda. Cette variété fait environ 1,50 mètre de haut.

J’ai également acquis deux variétés "naines", pleioblastus pumilus ( entre 30 et 80 centimètres, résiste jusqu’à moins 20) et pleioblastus distichus ( de 10 à 50 centimètres, résiste jusqu’à moins 18).

La floraison du bambou est très rare. Pour certaines espèces, elle intervient à des intervalles très longs, à l’échelle d’une région entière, voire même de tout le globe, pour une même espèce. Elle peut être synonyme de mort pour la plante.

Je possède enfin une variété qui fait plusieurs mètres, acquise à la pépinière locale, qui pousse sur une surface très limitée.

Le bambou aime le plein soleil. En été, il a besoin d’arrosages copieux. La plupart des espèces supportent des températures de moins 10 à moins 20. Seule la neige constitue un danger pour les grandes espèces car elle peut les faire casser sous son poids.

Bibliographie : « Des bambous dans tous les jardins », par Yves Crouzet et Michel Jeury, paru chez Dargaud éditeur.

Photos Capucine30 DLWeb


null
nullnull 

Partager cette page

Repost 0
Published by redig-web.com

Présentation

  • : Le blog de capucine30
  • Le blog de capucine30
  • : Je possède un petit jardin dans le Gard où je cultive fleurs et arbustes. Et un potager où je m'éclate entre tomates et herbes aromatiques. Je vous raconte leur vie au jour le jour, avec mes réussites mais aussi mes échecs. Je vous montre les photos de mes endroits préférés. Je vous fais part de mes trouvailles : lectures, bons plans, idées de balades. Dans le Gard ou ailleurs.
  • Contact

Recherche