Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2022 5 26 /08 /août /2022 15:31
La renaissance des ipomées
La renaissance des ipomées
La renaissance des ipomées
La renaissance des ipomées
La renaissance des ipomées
La renaissance des ipomées
La renaissance des ipomées

Les ipomées aiment les climats chauds et humides. Si elles n'ont pas manqué de chaleur cet été, côté humidité ce n'était pas la joie. Et si l'arrosage plaisait à leur système racinaire, les plantes souffarient d'une atmosphère desséchée.

Depuis que la température a un peu baissé, ipomées vivaces et annuelles semblent avoir une seconde jeunesse.Cela promet une belle floraison pour la fin de l'été.

Photos capucine30

Retrouvez  les nouvelles de mes jardins et les actualités du monde végétal sur la page Facebook Jardin en liberté 30

 

Partager cet article
Repost0
1 août 2022 1 01 /08 /août /2022 12:45
Petit tour matinal au potager
Petit tour matinal au potager
Petit tour matinal au potager
Petit tour matinal au potager
Petit tour matinal au potager
Petit tour matinal au potager
Petit tour matinal au potager
Petit tour matinal au potager
Petit tour matinal au potager
Petit tour matinal au potager
Petit tour matinal au potager. Au programme : desherbage, pour le plus grand plaisir des poules du voisin. Et essai de paillage pour la rangée de tomates. L'occasion de recycler les feuilles mortes et les tiges de bambous inutilisables.
Avec un voilage au dessus et les pieds au frais, les tomates auront de meilleures conditions de vie. Et si les ipomées qui grimpent à l'assaut de la structure veulent bien fleurir, ce sera la crise sur le gâteau.
La courge issue de graines récupérées dans un spécimen du commerce continue sa croissance. J'ai inséré une bande de bois de cagette entre elle et la terre pour lui éviter une trop grande humidité.
Il y a toujours des courgettes qui coulent mais il en reste suffisamment pour notre consommation. Les Black beauty donnent de jolis spécimens bien proportionnés tandis que la variété Courgette des maraîchers produit des légumes aux formes qui rappellent les calebasses.
Une satisfaction cette année : avoir réussi à faire pousser et fleurir des Belles de nuit en pot.
Ainsi va la vie d'un potager gardois sous le soleil.

Photos capucine30

Retrouvez  les nouvelles de mes jardins et les actualités du monde végétal sur la page Facebook Jardin en liberté 30

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2022 1 11 /07 /juillet /2022 15:12
Première fleur d'ipomée vivace

Ma première ipomée vivace a choisi de fleurir au potager. Pour l'instant, c'est la seule bouture, sur la dizaine que j'ai chouchoutées tout l'hiver. Petit pied de nez à la plante mère qui est chez les voisins et qui sort enfin la tête de la cloture.

Dame Nature récompense toujours la patience du jardinier.

 

Photo capucine30

Retrouvez  les nouvelles de mes jardins et les actualités du monde végétal sur la page Facebook Jardin en liberté 30

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2021 4 25 /11 /novembre /2021 11:11
Multiplier l'ipomée vivace
Multiplier l'ipomée vivaceMultiplier l'ipomée vivace

L’Ipomée vivace (Ipomoea learii) est comme ses sœurs annuelles une liane. Mais elle se distingue par une vigueur exceptionnelle qui peut la faire s’élever à plus de 10 mètres de hauteurs au cours de la belle saison. La belle trouvera toujours un support : gouttière, clôture, arbre… La plante idéale pour cher une clôture disgracieuse. 

Ses grandes fleurs apparaissent en bouquets, s’ouvrant en alternance à partir du mois de juillet, jusqu’aux premières gelées, en octobre, voire en novembre, dans le Sud. Reines éphémères, elles ne durent que l’espace d’une journée, passant du violet profond au pourpre sous l’effet du soleil.

Les feuilles, avec leurs trois lobes,  sont en forme de cœur très étranglé.

L’Ipomée vivace apprécie les terres riches, légères et bien drainées et le plein soleil. Elle se plait aussi en pot.

L’Ipomée learii réclame peu de soins si ce n’est quelques arrosages copieux régulièrement versés à ses pieds. Une taille annuelle sévère suffit, début décembre, après les premières gelées. Elle supporte des températures négatives jusqu'à -8°C.

Elle se multiplie par marcottage ou par boutures que l'on fait enraciner dans l'eau. J'en prépare une trentaine de pieds pour cacher le mur voisin du potager dont la couleur est un peu fatigante pour les yeux (photos). Les premières racines apparaissent rapidement. 

Photos Capucine 30

Retrouvez  l'actualité de mes jardins sur la page Facebook Jardin en liberté 30

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de capucine30
  • : J'ai un petit jardin dans le Gard. J'y cultive fleurs et arbustes. Et un potager où je trouve mon bonheur entre tomates et herbes aromatiques. Je vous raconte leur vie au jour le jour, avec mes reussites mais aussi mes echecs. Je vous montre les photos de mes plantes preferees. Je vous fais part de mes trouvailles : lectures, bons plans, idées de balades. Dans le Gard ou ailleurs. Photos capucine30 Retrouvez  les nouvelles de mes jardins et les actualités du monde végétal sur la page Facebook Jardin en liberté 30
  • Contact

Recherche