Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 17:35
Le potager saison 6 (7)
Le potager saison 6 (7)Le potager saison 6 (7)
Le potager saison 6 (7)Le potager saison 6 (7)Le potager saison 6 (7)
Le potager saison 6 (7)Le potager saison 6 (7)

Exit les haricots verts, vive les tomates. J’ai décidé d’arrêter d'arroser les haricots verts car ils devenaient filandreux. Le feuillage fera les délices des poules du voisin, avides de verdure.

Les tomates sont maintenant en pleine production. Avec un nouvel engrais plus adapté et un arrosage plus important, elles ont retrouvé la forme. Cœurs de bœuf, saint Pierre, noire, green zebra  et autres variétés sont délicieuses. Rien à voit avec celles que l’on trouve dans le commerce.  Les tomates de jardin sont charnues et contiennent peu d’eau. Le contraire de leurs sœurs du commerce. C’est cela qui motive la plupart des jardiniers amateurs. Produire ses légumes ne revient pas moins cher, au contraire, mais au moins on sait ce que l’on mange.

Seule variété qui traîne un peu, parce que plantées un peu plus tard, les tomates cerise. Elles seront utilisées pour les apéritifs de fin de saison.

Attente aussi pour les aubergines et les poivrons, repiqués un peu tard.

Mes brocolis grandissent à leur rythme. La canicule et ses 42 ° en pleine après-midi a sans doute

ralenti leur développement.

Côté courgettes, encore une fois, ce n’est pas l’abondance. Pour l’instant seul le plant de courgette ronde a donné un fruit. Les courgettes longues brillent par leur absence. Je me demande si je vais continuer à utiliser de l’eau pour un résultat proche du zéro absolu. L’année dernière il avait fallu attendre septembre pour récolter quelques courgettes. Pas sûr que j’en remette l’année prochaine.

Mon armée de bébés oignons pousse tranquillement. sans faire de vague, sans caprice.

Photos Capucine30 redig-web.com

 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience
commenter cet article
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 15:24
Le potager saison 6 (6)Le potager saison 6 (6)
Le potager saison 6 (6)
Le potager saison 6 (6)Le potager saison 6 (6)Le potager saison 6 (6)

Les jeunes plants ont grandi et le jardin a aujourd’hui des allures de potager.

Cette année, mes haricots verts sont magnifiques. Je me fais une jolie petite récolte tous les deux jours. Au risque d’en faire une overdose, je préfère les manger frais plutôt que de les congeler.

J’attends avec impatience le moment de déguster mes premières tomates. Les cœurs de bœuf ont une belle taille mais elles sont encore vertes. Idem pour les autres variétés : cerise, noire, zébrée, saint-Pierre, Roma…

Les jeunes plants de brocolis poussent bien ; j’ai hâte de voir à quoi ressemble un brocoli sur pied.

Courgettes et butternuts prennent leur temps. Comme d’habitude.

Les derniers arrivés, les oignons, semblent bien partis.

Le plant d'origan, cadeau du ciel, que j'ai découvert il y a quelques semaines, se développe. Il est en fleurs et fera bientôt des graines. Graines que je vais bien sûr récupérer pour en faire profiter les amis.

Tout va pour le, mieux dans le plus beaux des potagers. Le mien !

Photos Capucine30 redig-web.com

 

 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience Photos Au jour le jour
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 14:23
Le potager saison 6 (5)
Le potager saison 6 (5)Le potager saison 6 (5)Le potager saison 6 (5)
Le potager saison 6 (5)Le potager saison 6 (5)

Arrosés régulièrement, mais sans excès, tomates et haricots verts grandissent chacun à leur rythme. Chez les tomates, c’est la variété Cornue des Andes qui a gagné la course. Pour l’instant, les fruits sont encore très petits mais on sent qu’ils ne demandent qu’à grandir.

Il a  fallu butter une seconde fois les haricots verts. Trois types de graines ont été semés mais au final les pieds se ressemblent tous. J’attends les premières fleurs. Comme le terrain est en pente et que nous n’avons pas pensé à installer les rangs perpendiculairement, j’ai créé de petits barrages de terre pour compartimenter la rigole d’arrosage. Ainsi le début des rangées a son quota d’eau.

Trois pieds de brocolis sont venus rejoindre le potager. c'est un cadeau d'un ami jardinier et une première pour moi.

Les butternuts et les courgettes commencent à fleurir.

Du coté des framboisiers, ça sent la fin de la récolte. Mais je ne me plains pas, ils ont été très généreux. L’an prochain, je vais essayer de leur adjoindre quelques pieds de groseilliers. Si j’ai toujours le potager à ma disposition.

J’ai aussi en projet de mettre quelques pieds de fraises des bois. Si petites mais si parfumées.

Photos Capucine30 redig-web.com

 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience
commenter cet article
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 14:10
Le potager saison 6 (4)
Le potager saison 6 (4)Le potager saison 6 (4)
Le potager saison 6 (4)Le potager saison 6 (4)

Tout va bien dans le plus beaux des potagers. Les tomates poursuivent leur croissance. J’ai posé un second lien et enlevé les feuilles inutiles ou trop près du sol.

Les deux rangs de haricots verts ont fière allure. Grâce aux conseils de Guy, ils sont fournis et me laissent espérer de belles récoltes.

Ce matin j’ai repiqué les courgettes semées en godets. J’ai utilisé la même technique que pour les tomates : creuser une cuvette, arroser la terre et y jeter une poignée d’engrais. Bio bien sûr.

Les framboisiers m’offrent chaque jour une belle poignée de fruits succulents. Ma récompense après l’effort. En désherbant à proximité j’ai découvert un joli plant d’origan échappé du jardin voisin. Je l’ai protégé par des vielles tuiles posées tout autour.

J’ai fait un essai de semis de persil avec des graines récoltées il y a deux ans. Je n’en attends pas grand-chose mais qui ne tente rien n’a rien. Il me reste les semis réalisés dans la véranda avec des graines du commerce.

Je vais récupérer les graines des cèleris et les mettre dans un sac en papier. Ce sera l’occasion de faire un autre essai de semis. Après je raserai les pieds de céleri, histoire de voir s’ils m’offrent de nouvelles feuilles.

Dans quelques jours je récupèrerai des plants de courgettes et de poivrons chez un ami et le potager sera au complet. Une vraie ratatouille sur pattes !

Retrouvez les épisodes précédents en cliquant sur les liens ci-dessous.

http://jardin-en-liberte30.over-blog.com/2017/05/potager-c-est-parti-pour-la-saison-6.html

http://jardin-en-liberte30.over-blog.com/2017/05/le-potager-saison-6-2.html

http://jardin-en-liberte30.over-blog.com/2017/05/le-potager-saison-6-3.html

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience
commenter cet article
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 16:59
Le potager saison 6 (2)
Le potager saison 6 (2)Le potager saison 6 (2)

Les choses sérieuses ont commencé. Après un nouveau passage du motoculteur, j’ai tracé cinq sillons qui accueilleront les plantations et semis.

Ce dimanche 21 mai, un jardinier ami est venu m’aider à semer les haricots verts. L’an dernier, j’avais été un peu chiche avec mes haricots : je n’en avais pas semé assez et en plus, je ne les avais sans doute pas assez enterrés. Résultat : une toute petite cueillette. Cette année, les semis en poquet de 5 ou 6 graines devraient m’assurer de belles récoltes. Pour dissuader les chats de venir remuer cette belle terre meuble si tentante, sur ses conseils, j’ai disposé des bouteilles d’eau entre les deux rangs. Ce système, ajouté à l’arrosage, devrait inciter les adorables félins – les miens et les autres – à aller jouer ailleurs.

Les vieux pieds de cèleri et de blettes continuent à monter en graines. Ce qui me permettra de faire des semis l’an prochain.

Le potager, c’est aussi un gros sureau dont les fruits serviront à faire de la confiture et un figuier dont les figues ont une fâcheuse tendance à tomber. Ce matin, j’ai déjà trouvé les premiers fruits au sol.

Quant à mes framboisiers, ils portent de nombreux fruits qui ne demandent qu'à murir.

Photos Capucine redig-web.com

 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 14:46
Petits semis deviendront grands. En attendant, ils profitent d'un beau week-end pour prendre l'air.

Petits semis deviendront grands. En attendant, ils profitent d'un beau week-end pour prendre l'air.

C’est reparti pour une sixième saison au potager. Ma troisième saison en solo à la barre de ce potager.

Il y a quelques semaines, un ami est venu me retourner la terre du potager avec un motoculteur équipé d’un grand soc. La terre, remuée en profondeur, a été laissée au repos. Quelques mauvaises herbes ont profité de ce qu’elles croyaient être une aubaine. Elles ne savaient pas que la jardinière est rusée. Profitant d’un superbe week-end, je les ai éliminées sans pitié. Un bon coup de râteau pour aplanir le terrain et le potager est prêt à recevoir ses futurs locataires.

Je dois récupérer quelques pieds de tomates et d’aubergines chez un gentil voisin jardinier. J’ai de mon côté semé tomates cerises, tomates jaunes « Yellow » et quelques pieds de courgettes. Il y a aussi des godets de basilic et de persil, frisé et plat. Je sèmerai mes haricots verts directement en place. Il y aura aussi quelques oignons offerts par un voisin.

Je complèterai avec quelques achats en jardinerie : poivrons, cèleris et blettes, ainsi que quelques pieds de salades. Cette année, je ne crois plus au miracle : il n’y aura donc pas de plants greffés dont le rendement n’a pas été à la hauteur des promesses de l’horticulteur.

Cèleris et blettes de l’an dernier ont été remisés dans un coin où ils pourront tranquillement monter en graines et assurer la production 2018.

Capucine30 redig-web.com

 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 18:48
C’est l’heure du bilan au potagerC’est l’heure du bilan au potager
C’est l’heure du bilan au potager
C’est l’heure du bilan au potagerC’est l’heure du bilan au potagerC’est l’heure du bilan au potager

Le bilan de la saison 2016 au potager est mitigé. Pour ma deuxième année en solo, je ne mets pas la moyenne.

Point positif, j’ai réussi à diminuer la consommation d’eau : tout juste plus de 8 m2 au lieu de 12 la première année. Mais c’est bien là le seul point positif. Et peut-être que ce que je prends pour une victoire a eu une incidence sur le rendement.

Côté négatif, j’ai complètement raté mes haricots verts. Probablement à cause d’un semis trop clairsemé et trop en surface. J’ai bien essayé de rattraper le coup avec un second semis mais sans résultat. Après l’heure ce n’est plus l’heure. Résultat : deux petites récoltes tout juste suffisantes pour une personne. L’année prochaine, c’est sûr, je reviens à la bonne vieille méthode du semis en poquets. Et tant pis si les plants sont trop serrés.

Deuxième déception, l’achat de plants de tomates greffés. « Le nec plus ultra » prétendent certaines revues. A 5 ou 6 euros le plant, c’est assurément une réussite pour le producteur et la jardinerie. Mais pour le jardinier amateur qui cède aux sirènes, c’est le désenchantement. Certes, mes plants greffés ont produit avant leurs congénères non greffés mais leur production n’a pas été beaucoup plus abondante. Je m’attendais, pour le prix d’achat, à récolter de superbes fruits bien gros. Que nenni. On ne m’y reprendra plus.

Côté courgettes, l’abondance n’était pas au rendez-vous. J’ai pourtant acheté de bonnes graines d’une grande marque. Peut-être suis-je un peu chiche avec l’arrosage…

Finalement seuls mes framboisiers ne m’ont pas déçue. Pour leur troisième année de production, ils m’ont offert de belles et succulentes récoltes. J’ai supprimé le bois mort et les tiges un peu hirsutes pour qu’ils me donnent encore plus de fruits en 2017.

Il reste quelques légumes prêts à passer l’hiver : trois pied de cardes qu’il faut défendre contre la voracité des limaces et des escargots (en répandant aux pieds des coquilles d’œuf broyées) et trois pieds de cèleri branche qui parfumeront soupes et moules.

L’année prochaine, il va falloir se reprendre.

Capucine30 redig-web.com

 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 15:23
jardin-en-liberté30 souffle ses 7 bougies chez Overblog

Il y a 7 ans, le 16 août 2009, je choisissais la plate-forme Overblog pour héberger mon blog, jardin-en-liberté30. Auparavant, ce blog avait déjà vécu une première vie sur Orange qui, du jour au lendemain, cessa cette activité. Ainsi va la vie des blogueuses et blogueurs.

En 7 ans, beaucoup de plantes ont poussé, ont trépassé aussi, dans mon petit jardin gardois et en dehors de ses murs. La bambouseraie de Généragues (près d'Anduze, dans le Gard) reste l'un de mes jardins préférés. J'ai plus récemment découvert l'Ubaye, Meyronnes et le col de Larche.

Durant ces 7 ans, près de 60 000 visiteurs sont passés, visionnant plus de 104 000 pages. certains sont devenus des ami (e)s, comme Yveline, Montpelliéraine et grande voyageuse.

Plus de 1 000 articles, photos et pages m'ont permis de vous faire partager ma passion pour les plantes, cultivées ou "sauvages",.

Parmi les articles les plus lus, le succès de ceux consacrés au bégonia bambou et au bégonia nénuphar ne faiblit pas.

Merci à tous, jardiniers et curieux.

Capucine30

 

jardin-en-liberté30 souffle ses 7 bougies chez Overblog
Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience
commenter cet article
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 15:27
Courgettes en fleurs. ©redig-web.com

Courgettes en fleurs. ©redig-web.com

Alors que certains dégustent leurs courgettes, haricots verts et autres bons légumes de leur potager, j’attends encore mes premières courgettes. Cette année, j’ai fait mes plantations un peu tard, vers la mi-mai, et Dame nature me le fait payer.

Mes tomates Cœur de bœuf, poivrons, aubergines, cèleris et blettes poussent mais leur production se fait attendre. Les courgettes sont en fleurs mais, pour l’instant, pas le moindre petit légume en vue. Au jardin, surtout au potager, il faut faire preuve de patience, c’est bien connu.

Petits poivrons et petites aubergines grandissent mais la ratatouille est encore loin.

J’ai donc dû me contenter de mes salades. Des dix spécimens (variété feuilles de chêne) repiqués en mai, il n’en reste qu’un. Mais je suis un peu déçue par la production de cette année. J’ai trouvé mes salades un peu coriaces. Je crois que l’année prochaine, je choisirai des sucrines.

Heureusement, il y a les tomates cerise qui me font passer le temps lors de l’arrosage du soir. C’est un avant-goût de mes futures récoltes.

Côté haricots verts, c’est la Bérézina. J’ai fait un semis en ligne, un grain tous les dix centimètres environ, espérant que tous germeraient. Funeste (voire stupide) erreur : seules quelques plantules sont sorties de terre. Je viens de refaire un second semis, en poquets de plusieurs grains cette fois, pour essayer de regarnir les lignes.

Ce matin, j’ai fait une grosse opération désherbage, grandement facilitée par les pluies diluviennes tombées ces derniers jours. Liserons et pourpiers ont fait les délices des poules du voisin.

Photos capucine30 redig-web.com

 

Tomates Coeur de boeuf.

Tomates Coeur de boeuf.

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience
commenter cet article
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 15:49
Petites tomates Coeur de boeuf.©redig-web.com

Petites tomates Coeur de boeuf.©redig-web.com

Les plantules de courgettes. ©redig-web.com

Les plantules de courgettes. ©redig-web.com

L’avantage, quand on achète des plants greffés, c’est que l’on obtient rapidement des légumes. Mes plants de tomates greffés portent déjà des petites Cœur de bœuf. J’espère que les plantes vont vite grandir car je me demande comment elles vont supporter les fruits qui devraient être de bonne taille.

Le gentil voisin qui est venu m’aider à les repiquer les a installées dans de vastes cuvettes qui permettent de ne pas gaspiller l’eau lors des arrosages.

Semées il y a une dizaine de jours, les premières courgettes sortent de terre. Comme j’ai mis 3 graines par cuvette, il faudra que je supprime 2 plantules. Au lieu de les jeter, je vais les repiquer dans une rangée libre.

Mes salades Feuilles de chêne continuent à attirer les escargots. Pourtant, j’ai éparpillé des coquilles d’œuf brisées pour dissuader les intrus. Ces petites bêtes voraces m’en ont dévoré deux. Heureusement, comme le cœur de la salade n’est pas atteint, elles repartent. Si cela continue je vais abandonner la lutte écologique pour revenir à des méthodes plus traditionnelles.

J’ai mangé mes premières framboises. Un vrai délice qui n’a rien à voir avec celles que l’on achète en magasin, souvent très cher.

Samedi dernier, j’ai semé des haricots verts (variété Talisman de Clause). J’attends avec impatience la sortie de mes haricots verts. J’espère que ma récolte sera aussi belle et abondante que celle de l’an dernier.

Capucine30 redig-web-com

Les framboises : un vrai délice ! ©redig-web.com

Les framboises : un vrai délice ! ©redig-web.com

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Mon expérience
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de capucine30
  • Le blog de capucine30
  • : Je possède un petit jardin dans le Gard où je cultive fleurs et arbustes. Et un potager où je m'éclate entre tomates et herbes aromatiques. Je vous raconte leur vie au jour le jour, avec mes réussites mais aussi mes échecs. Je vous montre les photos de mes endroits préférés. Je vous fais part de mes trouvailles : lectures, bons plans, idées de balades. Dans le Gard ou ailleurs.
  • Contact

Recherche