Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 23:45

"Pancrace servait ma mère." Avec cette phrase bizarre, mon père avait trouvé le moyen infaillible de se rappeler les noms des terribles "saints de glace" qui terrifient les jardiniers. Trois épouvantails qui n'annoncent rien de bon et dont le nom donne aux semis l'envie de rester bien au chaud sous la terre.

Ces trois terreurs s'appellent Saint Mamert, saint Pancrace, saint Servais, fêtés les 11, 12 et 13 mai. D’après les croyances populaires d’Europe du nord, ils sont ainsi implorés par les agriculteurs pour éviter l’effet sur les plantations d'une baisse de la température qui s’observe à cette période. Une fois cette période passée, le gel ne serait plus à craindre.

Dans le Gard, les vieux jardiniers préfèrent parler des "Cavaliers" : saint Georges (23 avril), saint Marc (25 avril), saint Eutrope (30 avril), saint Croix (3 mai) et saint Jean Porte Latine (6 mai). Leurs noms sont des diminutifs en langue d’oc : Jorget, Marquet, Tropet, Crozet et Joanet.

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Documentation
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 20:07

Voila des mois qu'il n'a pas plu. La sécheresse s'est installée dans le Gard comme dans beaucoup de régions. Et le préfet vient de prendre un arrêté pour restreindre l'usage de l'eau, dans le but de ne pas la gaspiller.

Voici, résumées, les principales dispositions de cet arrêté.

Il est interdit entre 8 heures et 20 heures d’arroser les pelouses, les espaces verts publics et privés, les jardins d’agrément, de remplir les piscines privées, laver des véhicules publics et privés, quelle que soit l’origine de l’eau ou le type de prélèvement.

D’autre part, l’usage agricole de l’eau est interdit entre 8 heures à 20 heures, sauf pour les cultures arrosées par micro irrigation ou goutte à goutte, cultures en godet et semis.

Il y a quelques trucs très simples pour éviter le gaspillage. Le classique "fermer l'eau pendant que l'on se brosse les dents ou pendant que l'on se savonne sous la douche". Il y a aussi l'eau que l'on n'est pas obligé de jeter : celle qui sert à laver les légumes ou à rincer quelques pièces de vaisselle. Elle fera le bonheur d'une plante du jardin.

Juillet 2012

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Documentation
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 08:48

DSCN2137-001.jpg 

Appelé Vespa Velutina, le frelon asiatique est réputé faire des dégâts importants dans les ruches. Cet indésirable tente une incursion dans le Gard après avoir colonisé une partie du sud-ouest de la France. J'ai lu sur la toile - http://zebulon1er.free.fr-  que l'espèce serait arrivée en france en 2004, en Lot-et-Garonne, dans un lot de poteries chinoises. Ils recommandent de ne pas détruire les nids vivants soi-même (ceux de petite taille) mais de faire appel aux autorités concernées (mairies, préfecture). Les nids anciens ne seront pas réoccupés par le frelon asiatique, inutile donc de faire des acrobaties inutiles et risquées pour aller les détruire. Ce redoutable prédateur construit des nids d'une taille impressionnante (certains atteignent celle d'une lessiveuse), à des hauteurs allant jusqu'à 12 mètres. Il s'attaque notamment aux ouvrières de l'espèce apis mellifera et apis XX.

Pour lutter contre l'envahisseur, les apiculteurs, inquiets pour l'avenir de leurs colonies, et de leur activité, confectionnent des pièges.

Le frelon asiatique a tout un site qui lui est consacré, www.frelon-asiatique.com , sur lequel on trouve un modèle de piège, avec un plan pour le confectionner à bpartir de bouteilles en plastique. C'est au printemps, donc actuellement, qu'il faut éradiquer les reines. Les spécialistes préfèrent au piège l'injection de poison directement dans les nids, mais c'est vraiment une affaire de pro (hauteur, produit, risque de piqure...)

L'INRA aussi propose un intéressant document de 5 pages en PDF à télécharger, donnant moult explications, photos, conseils utiles.

Lors d'une balade en Gardonnenque, j'en ai découvert un installé au bord du ruisseau de Saint-Mamert. 

Photo Capucine 30

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Documentation
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 00:00

DSCN2093-001.jpgAlerte, les chenilles processionnaires sont de retour. Et elles ne vont pas tarder à descendre de leurs arbres de prédilection, le pin. Lors de ma balade dans la garrigue, j'ai repéré hier de gros cocons blancs.
Dotées de poils très urtica

nts, qu'elles n'hésitent pas à projeter quand elles sont  stressées (cic), ces dames cachent bien leur jeu. Mais n'ayez aucune pitié, sous des dehors soyeux joliment colorés, elles sont très dangereuses. Le contact avec leurs poils provoque des lésions cutanées, voire oculaires ou respiratoires.

 


Si vos pins ont été choisis comme habitat par ces "terroristes", coupez délicatement les cocons en vous protégeant bien. Gants en caoutchouc et tenue de cosmonaute conseillés. Ne remettrez jamais à demain leur éradication. Et brûlez le résultat de votre cueillette.


Différents sites s'intéressent à la bête. www.chenilles-processionnaires.fr  donne de nombreux conseils pour s'en débarrasser et à celui qui a eu la malchance de se faire piquer.
http://jardins-animes.com  fait la promotion des pièges. 
http://agriculture.gouv.fr  propose une intéressante fiche PDF à télécharger. On y trouve des photos du papillon à l'origine de la chaîne, des chenilles et d'intéressants conseils.
Sachez la chenille processionnaire du pin nous cherche querelle de janvier à avril, puis de novembre à décembre. Sa cousine du chêne sévit,elle, en mai et juin.

Apprenez donc aux enfants à ne pas toucher ces belles hypocrites. Et faites bien attention à vos animaux domestiques, souvent attirés par tout ce qui semble être promesse de jeu, ou de repas. le contact avec ces chenilles peut provoquer une nécrose sur le bout de la langue de l'animal, voire sa mort s'il les ingère.

 


Capucine30 DLWeb 

Repost 0
Published by redig-web.com capucine30 - dans Documentation
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de capucine30
  • Le blog de capucine30
  • : Je possède un petit jardin dans le Gard où je cultive fleurs et arbustes. Et un potager où je m'éclate entre tomates et herbes aromatiques. Je vous raconte leur vie au jour le jour, avec mes réussites mais aussi mes échecs. Je vous montre les photos de mes endroits préférés. Je vous fais part de mes trouvailles : lectures, bons plans, idées de balades. Dans le Gard ou ailleurs.
  • Contact

Recherche